L'importance des réseaux sociaux 

Les rapports sociaux nous semblent plus que jamais essentiels pour notre bien-être. Nous recherchons par tous les moyens à entretenir nos relations. Durant cette période de crise sanitaire, nous découvrons une nouvelle facette des nouvelles technologies et grâce à celles-ci, nous pouvons rester en contact les uns avec les autres. Nous usons des appels vidéos sur WhatsApp, FaceTime, Messenger, etc. Passant de la simple conversation à l’apéro, ces moments digits-sociaux nous rendent heureux.

 

Robert Waldinger - professeur à l’Université d’Harvard - a présenté, lors d’un TED talk, une étude portant sur le bonheur. Cette dernière s’est déroulée sur plus de 70 ans et a vu donc un certain nombre de chercheurs se succéder afin de la continuer. Les recherches se sont portés sur deux groupes de milieux sociaux différents : le premier groupe était composé d’étudiants de l’Université de Harvard et le deuxième était composé par des jeunes des quartiers démunis de Boston. En étudiant d’une manière annuelle et par le biais d’interviews, de dossiers médicaux, de scans cérébrales, de prise de sang, de vidéos les représentant en interaction avec leurs proches, ils ont découvert ce qui favorise le bien-être des individus. Non, ce n’est pas l’argent, le succès professionnel ou encore la célébrité qui rendent heureux mais que ce sont, en réalité les bonnes relations. En effet, ces dernières tendent à rendre l’être humain en meilleure santé (tant physiologiquement que cognitivement) et à être plus heureux.  

 

Pourquoi les relations sociales sont si importantes ? L’être humain a évolué grâce aux rapports sociaux, comme disait Pierre Bourdieu, tout au long de notre vie nous passons par deux stades de socialisation. La première a lieu dès notre plus tendre enfance où nous apprenons notamment à manger et à parler d’une certaine manière. Nous nous construisons grâce à celles-ci. La deuxième a lieu, quant à elle, plus tard et elle est liée à notre domaine professionnel, nous rencontrons de nouvelles personnes et celles-ci possèdent également des visions du monde qui leur est propre. Au cours de cette deuxième socialisation, nous apprenons à connaître l’inconnu et nous adaptons notre comportement. Celui-ci peut totalement changer et provoquer des chocs éventuels car nous découvrons que la vision que nous avions d’un monde en général et que tout ce dont on croyait fermement n’est, en réalité, pas universel. 

 

Tous les êtres humains possèdent cette caractéristique en commun : Le besoin de faire partie d’un groupe. Ceci peut être achevé grâce à la sociabilité. Dans notre vie de tous les jours, nous avons recours à différents types de rapports sociaux : les rapports professionnels, les rapports intimes, les rapports amicaux et les rapports familiaux. 

 

Les événements permettent notamment de mettre en oeuvre la sociabilité et ainsi de favoriser ses rapports sociaux, nous pouvons tant y aller seul et rencontrer de nouvelles personnes qu’y aller accompagné et passer des moments que l’on n’oubliera pas. Dans notre monde actuel, il y a une multitude d’événements différents en simultané. Passant du clubbing à la réunion de lecture, tout le monde peut trouver chaussure à son pied. 

 

Si l’événement se passe bien, alors nous serons heureux et si ça n’a pas été le cas, alors nous serons déçus. Dans tous les cas, ces événements nous prouvent que nous sommes vivants. D’après l’étude de Robert Waldinger, les événements auxquels nous participons contribueront à notre bonheur et même si nous ne pouvons pas toujours sortir comme nous le souhaiterions, le digital est un moyen qui nous permet de vivre des expériences d'une autre manière. 

 

Favorisez votre bonheur et vivez de nouvelles expériences. 

Pixabay.com, Médias sociaux Personnels Réseaux sociaux Médias, consulté le 07.05.2020 sur  https://pixabay.com/fr/illustrations/médias-sociaux-personnels-581783/